Candidatures 2015-2016 ouvertes!

Les candidatures pour la rentrée 2015-2016 sont ouvertes depuis le 12 janvier 2015 pour les apprentis et la formation continue. Attention, la clôture des candidatures se fera le 10 mars 2015. La réponse de Pierre Lévy et Claude Le Pen aura lieu au plus tard le 20 avril, avec une réponse souhaitée des étudiants avant le 5 mai 2015.

Concernant la formation initiale, l’ouverture des candidatures est le 16 mars 2015, jusqu’au 27 mai 2015. Pierre Lévy et Claude Le Pen donneront leur réponse au plus tard le 29 juin, pour une réponse des étudiants souhaitée avant le 6 juillet 2015.

Suivez le lien pour déposer votre dossier: https://candidatures.dauphine.fr/candidatures/stylesheets/welcome.faces

Pour plus d’informations, voici la plaquette explicative du Master 2 EMAM!

Plaquette M2 EMAM 2015

Une avancée dans la médecine personnalisée

La HAS a recommandé l’inscription au remboursement des tests de détection des mutations activatrices de l’EGFR dans le cancer du poumon et de la mutation BRAF V600 dans le mélanome.

Ces tests compagnons sont réalisés par les plateformes de biologie moléculaire pour prescrire certaines thérapies ciblées. Ces plateformes, rattachées à des établissements de santé (CHU, CLCC), réalisent ces tests pour les patients de leurs établissements mais aussi pour ceux des autres établissements afin que tous les patients quel que soit leur lieu de traitement bénéficient ces thérapies ciblées. Leur activité est financée par l’Institut national du cancer (Inca).

Devenus de pratique courante, les premiers tests peuvent souscrire à une inscription au remboursement.

Le premier avis concerne le test de détection des mutations activatrices du domaine tyrosine kinase du récepteur de l’EGFR dans le cancer du poumon. Il est réalisé pour la prescription d’Iressa* (géfitinib, AZN), Tarceva* (erlotinib, Roche) et Giotrif* (afatinib, Boehringer Ingelheim) dont les indications prévoient la réalisation de ce test de détection pour leur prescription dans le traitement du cancer du poumon.
« Le service attendu du test » dans le cancer du poumon est jugé « suffisant ». Le niveau de l’amélioration du service attendu (ASA) correspond au niveau le plus élevé de l’amélioration du service médical rendu (ASMR) des trois médicaments concernés, soit IV (mineure).
Le collège de la HAS s’est dit favorable à son inscription sur la liste des prestations remboursables (LPP) de ce test.

Le second avis concerne le test de détection d’une mutation BRAF600 dans le mélanome. Cette recherche est nécessaire à la prescription de Zelboraf* (vémurafénib, Roche) et de Tafinlar* (dabrafénib, GSK).
Le service attendu du test a été jugé suffisant dans les indications de ces produits dans le mélanome. Le niveau d’ASA de l’acte correspond à l’ASMR la plus élevée des deux spécialités, soit un niveau III (modéré). Et le collège s’est également dit favorable à l’inscription de ce test sur la LPP.